Réussir 75% de vos bonnes résolutions en 15 min

Temps de lecture : 6 mn

Salut les étudiants libres, cet article a pour sujet comment appliquer et tenir vos bonnes résolutions. On entend beaucoup de conseils à droite ou à gauche, mais nous n’étions pas d’accord avec une partie de ses conseils. C’est pour cela que l’on a décidé de faire un article présentant les méthodes qui ont réellement marché pour nous.

Je pense que les bonnes résolutions sont par nature quelque chose de très difficile à garder, Alexandre Dumas le disait très bien, “Les résolutions sont comme les anguilles ; on les prend aisément. Le diable est de les tenir.”.

Cela parce qu’elles sont prises en disant que l’on va faire quelque chose, mais sans forcément savoir comment. Quand vous dîtes “Je vais arrêter de fumer” vous savez que vous voulez arrêter ce qui est une très bonne chose, mais vous ne savez pas du tout comment faire. Ce qui n’est pas bon pour la continuité de la résolution.

En général vous commencerez donc la première semaine en vous forçant à ne pas fumer quand vous êtes chez vous … etc. Mais dès que vos amis vont vous avoir invité à une soirée et que vous aurez un peu bu, vous partirez fumer une cigarette avec eux.

La solution que je pense avoir trouvée pour lutter contre ce principe de bonnes résolutions que l’on prend et qui sont infiniment difficiles à tenir, c’est de les transformer en objectifs. Car au contraire d’une bonne résolution que l’on va prendre et qui va nous transformer d’un jour à l’autre pour ensuite rester comme cela toute notre vie, un objectif sera quelque chose vers lequel vous allez avancer. Vous ne vous direz plus “J’arrête de fumer” mais “Mon but est d’arrêter de fumer en 2019 je vais donc avancer vers ce but tout au long de l’année” Bien sûr vous pouvez rapprocher l’échéance et arrêter en 1 mois ou moins ;). L’avantage avec ces objectifs, c’est que vous pourrez utiliser plusieurs méthodes comme le découpage, ou le « checking » d’objectifs tout au long de l’année et cela vous aidera à avancer vers ce but pour finalement tenir vos bonnes résolutions.

Une deuxième chose à laquelle on ne fait pas attention mais qui je pense a beaucoup d’importance quand on veut suivre ses bonnes résolutions, c’est la quantité. À la fin d’une année, on va réfléchir à ce que l’on veut améliorer l’année d’après et il est possible que beaucoup trop de choses vous viennent à l’esprit. Vous allez alors tout noter et ensuite en début d’année vous allez vous disperser sur chaque résolution pour au final n’avancer vers aucune. Ce que je vous conseillerai alors ce serait de faire une sélection. Après avoir écrit tout ce qui vous passe par la tête vous pouvez sûrement supprimer certaines choses qui ne seront pas prioritaires. Essayer de garder une liste avec – de 5 choses à faire.

La deuxième étape pour gérer la quantité est de ne pas se lancer dans l’année avec toutes ces résolutions en tête, il va falloir créer une sorte de hiérarchie d’importance pour pouvoir les appliquer une par une et se concentrer sur chacune d’elles. Par exemple, si vous souhaitez arrêter de fumer et diminuer votre consommation de sucre, il sera sûrement très difficile de faire les deux à la fois. Je vous conseillerai donc de commencer par ce qui est prioritaire pour vous et quand vous aurez réussi vous pourrez commencer à travailler sur la seconde résolution et ainsi de suite.

Les bonnes résolutions que l’on va prendre seront sûrement difficiles à appliquer, en toute logique plus elles le sont plus elles seront bénéfiques. Mais étant compliquées à mettre en place votre motivation sera souvent en baisse. Et c’est ce facteur qui sera souvent la cause de l’abandon des bonnes résolutions. L’astuce que je vais vous présenter vous aidera donc à garder votre motivation. Pour cela, vous devrez séparer ce que vous allez devoir transformer en de plus petites transformations. Dans l’exemple où vous allez essayer de diminuer votre consommation de sucre, vous pouvez tenter de repérer les différents moments où vous craquez pour un aliment sucré, pour ensuite vous retenir dans chaque moment à la fois. Par exemple au début, vous essayeriez simplement d’éviter le sucre à la fin du repas et quand vous aurez réussi cet exercice vous serez fier de vous et cela vous encouragera pour essayer d’arrêter le sucre au goûter. Cette méthode est bénéfique car elle va vous donner l’impression d’avancer rapidement vers vos résolutions. Vous profiterez d’un sentiment de réussite régulier au lieu de devoir attendre d’être complètement transformé pour avoir l’impression d’avancer.

Les deux phases des bonnes résolutions

On a tous deux phases quand on prend de nouvelles résolutions : l’euphorie des premiers mois après avoir pris ces bonnes résolutions. Et la désillusion du mois de novembre quand on se rend compte que l’on a abandonné nos bonnes résolutions au mois de février.

Si on analyse un peu pourquoi cela arrive, on se rend compte que c’est dû à UNE SEULE raison. C’est le fait qu’entre le moment où on prend nos bonnes décisions et le moment où on analyse nos avancements, il se passe 365 jours. Ce qui est est beaucoup trop, on ne peut pas s’en vouloir de ne pas réussir à rester concentré pendant aussi longtemps. Il se passe trop de bonnes (ou mauvaises) raisons pour que l’on abandonne avant.

La meilleure manière de contrer cela est de faire un point régulièrement sur votre avancement. En général tous les mois. Ce qui fait que cette fois, vous serez confronté à la dure réalité de l’échec (si vous n’avancez pas sur vos objectifs). Au lieu d’une fois par an, on se retrouve à 12 piqûres de rappel tous les ans. Ce qui est normalement assez douloureux pour vous redonner un coup de fouet.

Mais on ne va pas se mentir, il n’y a rien de miraculeux dans cela. La seule chose qui va arriver, c’est que vous allez penser à faire un bilan de vos avancements les 3 premiers mois. Et pour ne pas vous rappeler que vous avez arrêté vous allez tout simplement arrêter de vérifier vos avancements. En effet, c’est bien plus simple comme cela. Pour éviter cela, vous allez utiliser votre énergie et votre détermination du début d’année pour la répartir sur les 12 mois.

Je vous entends déjà me crier dessus “Mais c’est impossible, comment tu comptes nous faire gober ça ?!?”. Je suis heureux de vous entendre dire cela, car j’ai réservé pour vous un petit “lifehack” que j’utilise depuis 3 ans et qui m’a permis d’atteindre les ¾ de mes objectifs. Ce n’est donc pas une méthode miracle, mais une astuce concrète qui ne prend que 15 minutes à mettre en place.

Pour la recette suivante, il vous faut :

  • De quoi prendre des notes (je vous conseille l’application Evernote)
  • Un logiciel qui permet de faire des rappels de rendez-vous ( j’utilise celui qui est pré-installé sur mon téléphone)
  • Et pour finir une liste de bonnes résolutions

Une fois, tout cela réunit, il vous suffit de créer 12 pages de notes pour chaque mois de l’année avec pour nom “Bilan du mois de [mois] 2019”. Et de les remplir par les objectifs que vous avez à atteindre chaque mois. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à mettre une alarme sur votre téléphone à chaque fin du mois pour vous rappeler de remplir votre bilan du mois.

Pourquoi cette méthode marche à coup sûr ?

Cette méthode a pour point fort d’utiliser plusieurs faiblesses de notre cerveau. Dans un premier temps, nous sommes tous au courant que notre volonté pour les nouvelles résolutions ne dure pas longtemps. C’est pour cela qu’il est important d’utiliser cette volonté initiale pour faire cette méthode afin que l’on soit toujours motivé. Car vous n’allez pas vous mettre à écrire 12 bilans de l’année et à mettre 12 réveils en plein milieu de l’année quand vous aurez déjà abandonné vos nouvelles résolutions.

Deuxièmement, elle est utilisée sur le fait que plutôt que de faire un bilan final à la fin de l’année, vous en ferez un tous les mois. La différence est qu’au bout de 1 an, on a tendance à oublier nos motivations est les objectifs précis que l’on s’était donnés. Alors qu’en le faisant tous les mois, vous vous verrez évoluer dans vos objectifs. Et même s’il vous arrive d’avoir des mois moins bons que d’autres, vous réussirez à régler le problème avant de commencer à tout abandonner.

Troisièmement le fait de regarder vos résultats régulièrement vous force à vous auto comparer aux autres mois. En effet, ce sera un challenge permanent d’essayer de surpasser vos meilleurs mois ou tout du moins d’essayer de les égaler.

Et quatrièmement, la cerise sur le gâteau qui empêche tout abandon, c’est l’alarme tous les mois. Il n’y a rien de plus frustrant qu’une alarme qui sonne sans que l’on sache pourquoi, principalement quand on se rend compte qu’il est déjà temps de faire son bilan et qu’il est catastrophique. C’est à ce moment que l’on voit notre échec, car on n’a pas fait le quart de nos objectifs. Mais ce qui est bien, c’est que l’on est obligé de le constater et on ne peut pas essayer de l’oublier jusqu’au mois de décembre. Car tous les mois cette alarme vous rappelle que vous avez échoué et vous n’aurez qu’une envie : c’est que la prochaine fois que vous l’entendrez sonner, vous serez fier de remplir votre bilan.

Conclusion

De manière générale, vous réussiriez n’importe quels engagements que vous prendrez si vous avez vraiment la volonté d’y arriver. Ce que je veux dire par là, c’est que peu importe les techniques que vous utiliserez, que ce soient les nôtres ou d’autres. Il n’y aura rien de plus efficace qu’une mise en action couplée à une réelle volonté d’agir.

De la même manière, les nouvelles résolutions sont généralement utilisées par les gens qui ne se bougent pas. C’est simplement un moment de l’année où tout le monde se sent capable de prendre des décisions pour leurs vies. Mais vous, rien ne vous empêche de prendre des décisions et de changer vos objectifs en juin ou en octobre. Commencer en janvier permet simplement d’être accompagné d’un élan de volonté amené par les autres.

Voilà cet article touche à sa fin, je voulais préciser que c’était un article participant à un évènement interblogeur lancé par Olivier Roland. Sur la thématique : “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. Un article que j’apprécie particulièrement est “Comment se lever immédiatement quand votre réveil sonne ”, car c’est une méthode que personnellement, j’applique tous les jours.

Inscrivez vous à notre newsletter pour devenir libre !





Aidez vos amis !
The following two tabs change content below.

Elouan

Aujourd'hui étudiant dans le multimédia, je suis avant tout passionné par le développement personnel, la photo ou encore le sport. J'ai 18 ans et j'ai voulu lancer ce blog pour avoir un projet et créer quelque chose.

2 commentaires

  1. Eliot Répondre

    L’article était trés sympa , et informe sur la lutte contre sois même ! Tu devrai approfondir sur ce sujet selon moi :  » Réaliser un objectif est-il plus satisfaisant qu’avancer sans contrainte ? « 

    • Arnaud Répondre

      Salut Eliot, merci pour ton commentaire 😉

      Oui, c’est vrai que si on arrivait à tout faire, sans embûche, la vie n’aurait pas de saveurs. Mais il faut bien lutter contre les difficultés si on veut avancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *